covid

"Traitres à la France" : Traitres à "l'Apathie" ? :)

Le 07/09/2022

Article du 7 septembre 2022

 

La télévision française adore l’unisson des pensées et des analyses. Hier, il était interdit de remettre en cause quoi que ce soit du narratif gouvernemental Covid, aujourd’hui les mêmes experts de plateaux et journalistes nous expliquent qu’il n’y a pas d’espace de doute possible : il faut être du côté de l’Ukraine. Quoi qu’il en coûte. Or, il risque de nous en coûter rien de moins que la fin définitive d’une relative prospérité, voire abondance pour reprendre les termes de Macron, qui s’y connait en la matière.

Pourquoi effacer des statistiques le statut vaccinal des hospitalisés ? Au tour du Québec !

Le 10/08/2022

En février 2022, l’Ecosse décidait d’arrêter de publier le statut vaccinal des gens à l’hôpital, en soins intensifs ou bien décédés du/avec le Covid. Récemment, la France vient de faire de même en juillet (http://informations-covid.e-monsite.com/blog/on-casse-le-thermometre-la-france-arrete-de-compter-les-non-vaccines-parmi-les-cas-de-covid.html). Ces statistiques étaient pourtant censées attester de l’efficacité du vaccin. Contre quoi ? Pas contre la contamination ni la transmission, car ce discours pourtant entonné pendant plusieurs mois, y compris par des ministres, a dû être abandonné peu à peu sous le poids des évidences quotidiennes.

Le vaccin protège-t-il des formes graves ? Petit coup d’œil sur les statistiques australiennes

Le 16/06/2022

Article du 16 juin 2022

 

J’exploite les statistiques d’un des pays au monde les plus avancés en vaccination, l’Australie, avec sa province de Nouvelle-Galles du Sud (Sidney, 8 millions d’habitants),

« près de 95 % des personnes des personnes âgées de 16 ans et plus en Nouvelle-Galles du Sud ont reçu deux doses de vaccin COVID-19, tandis que plus de 65 % des personnes pouvant prétendre à une troisième dose l'ont reçue. »

(p.1 du document suivant, en anglais :

https://www.health.nsw.gov.au/Infectious/covid-19/Documents/weekly-covid-overview-20220528.pdf)

Le Covid : accélérateur de la destruction du système hospitalier

Le 21/05/2022

Article du 21 mai 2022

Depuis quelques années, l’Hôpital tire la sonnette d’alarme.

En janvier 2020, 1000 chefs de service de nos hôpitaux démissionnaient de leur fonction d’encadrement pour tirer la sonnette d’alarme. Il fallait revoir tout le mode de management de l’hôpital, la tarification à l’acte, les suppressions de lit, les cadences de plus en plus infernales et les salaires si bas (les infirmières sont au 28 rang des pays OCDE) que, sans des médecins formés en Tunisie, en Roumanie, et sans les internes soumis à des cadences inhumaines, et maltraités, le système se serait déjà cassé la gueule.

×