Créer un site internet

Pourquoi effacer des statistiques le statut vaccinal des hospitalisés ? Au tour du Québec !

Le 10/08/2022 0

En février 2022, l’Ecosse décidait d’arrêter de publier le statut vaccinal des gens à l’hôpital, en soins intensifs ou bien décédés du/avec le Covid. Récemment, la France vient de faire de même en juillet (http://informations-covid.e-monsite.com/blog/on-casse-le-thermometre-la-france-arrete-de-compter-les-non-vaccines-parmi-les-cas-de-covid.html). Ces statistiques étaient pourtant censées attester de l’efficacité du vaccin. Contre quoi ? Pas contre la contamination ni la transmission, car ce discours pourtant entonné pendant plusieurs mois, y compris par des ministres, a dû être abandonné peu à peu sous le poids des évidences quotidiennes.

Ces statistiques servaient à montrer l’efficacité du vaccin contre les formes graves, celles qui nécessitent une hospitalisation ou qui vous envoient à la morgue.

Aujourd’hui, je vous parle de Québec, qui vient de prendre la même décision, le 6 juillet 2022 ; je vous montre les évolutions dans la manière dont la statistique québécoise a été produite, et j’esquisse à la fin une tentative d’explication… ainsi que les effets de cette histoire !

En février 2022, voici le genre de tableau disponible sur Santé via Tweeter https://mobile.twitter.com/sante_qc/with_repliesébec