Créer un site internet

Résister

Le 18/05/2022 0

Article du 13 juillet 2021

 

Un homme seul a décidé sans aucun débat d’instaurer un régime d’apartheid, interdisant l’accès à l’espace public d’une partie de la population, sur la base d’une caractéristique personnelle. Il s’agit d’un régime discriminatoire, attentatoire des libertés. Il s’agit d’un régime de terreur qui cherche à forcer la main pour que des personnes acceptent un traitement médical, sans respecter leur droit au doute, leur droit à disposer de leur corps et de leur personne. Ce sont des droits élémentaires, inscrits dans la Constitution.

Sans respecter le principe de précaution, inscrit dans la loi française depuis la loi Barnier de 1995. On ne rend pas obligatoire, ce serait illégal. Ce personnage le sait. Alors, on intimide, on fait peur, on contraint par la privation de liberté. N’ayons pas peur, il n’y a rien à perdre. Il y a maintenant plus à craindre de ce nouveau régime que du virus.

Ce n’est pas une crise sanitaire mais une crise politique sans précédent. Vaccinés et non vaccinés doivent s’élever contre ce qui est un changement de régime politique. La République repose sur un régime de Liberté – Egalité – Fraternité. Les deux premiers n’existent plus depuis hier . Reste la Fraternité. Depuis des jours, le pouvoir cherche à détruire ce dernier principe en montant les Français les uns contre les autres. On entre dans un régime de contrôle de tous, tout le temps et par tous. Tous les Français doivent s’élever contre ce régime dictatorial qui mène la France dans l’abîme. Il ne faut pas être noir pour s’élever contre le racisme, non ?

La stratégie du chaos est en marche. Après ces annonces chocs, ce personnage a annoncé la mise en route de son nouveau dispositif chômage et des futures amputations des retraites. La population va être sous le choc de ces mesures liberticides. C’est le moment de faire passer toutes les régressions sociales. Vite. Le pouvoir joue la sidération, la peur.

Il faut résister. Par tous les moyens, pacifiquement et dans le respect de la République avec ses principes, dans le respect des autres, de tous les autres. Vaccinés et non vaccinés, n’allez plus au restaurant. La liberté vaut bien une absence de restau, non ?… Sinon, il sera trop tard. Aujourd’hui, ce sont ces mesures arbitraires, demain, d’autres viendront. Cela ne s’arrêtera jamais. Si vous pensez ne pas être concernés aujourd’hui, vous avez tort : dites-vous que vous le serez demain par d’autres diktats. Le premier est déjà annoncé : la troisième dose, conseillée hier soir, sera en octobre devenue obligatoire pour lutter contre le variant Omega, vous verrez… puis ce sera le futur nouveau vaccin pour le variant Mu ou Nu ou….

La résistance doit commencer sans attendre, chacun à son niveau et avec ses moyens.

Ajouter un commentaire

Anti-spam